À Lyon, un immeuble de six étages s’effondre partiellement

Le cinquième étage de cet immeuble situé dans le Ier arrondissement de Lyon s’est affaissé sur le quatrième. La «rupture d’une poutre ancienne» serait à l’origine de l’incident. Une personne est légèrement blessée.

Après l’effondrement de deux immeubles à Marseille et la violente explosion à Paris, c’est au tour de Lyon d’être touchée. En neuf mois, ce sont les trois plus grandes villes de France qui ont été frappées. Dans la capitale des Gaules, les conséquences ne sont pas les mêmes. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Une habitante qui est restée bloquée sous les décombres a toutefois été légèrement blessée et a été prise en charge par les secours.

B9720550645Z.1_20190812152428_000+G1TE825HL.1-0.pngC’est un édifice de six étages (25 logements) qui s’est partiellement effondré ce dimanche 11 août dans la soirée, a déclaré la mairie, confirmant une information du Progrès. Le cinquième étage de cet immeuble, situé dans le Ier arrondissement, s’est affaissé sur le quatrième. «Ça s’est passé au moment de l’orage. J’ai entendu un bruit sourd et sec, comme un “crac”», raconte le gérant d’un café, cité par le journal. Près de 50 sapeurs-pompiers sont intervenus pour évacuer tous les habitants de l’immeuble. Un périmètre de sécurité a été établi autour de la rue Verdi où a eu lieu l’incident.

«La déformation structurelle d’une poutre ancienne» serait à l’origine de l’effondrement de l’étage, selon la préfecture du Rhône, contactée par Le Figaro. De son côté, la mairie précise qu’une réunion doit avoir lieu avec les pompiers et les services de prévention et de sécurité de Lyon. Une étude est en cours pour savoir si l’immeuble risque de s’effondrer totalement.

En attendant, des mesures de sécurité ont été prises pour protéger les autres appartements. «Le site a été sécurisé par EDF et Engie», précise-t-on à la préfecture. «Il s’agit d’un immeuble privé qui ne présentait pas d’insalubrité, affirme la mairie, contactée par Le Figaro. Une étude de ravalement de la façade est en cours. C’est un immeuble qui est entretenu. Trois personnes étaient présentes dans l’immeuble et peuvent venir récupérer leurs affaires. Elles ont été relogées par la mairie dans un hôtel».