Découvrez le futur campus «100% high-tech» de La Sorbonne

Futur campus de la Sorbonne Au cœur du pittoresque Quartier latin (5e), l’université de la Sorbonne s’offre un nouveau campus dédié à l’innovation et à l’entrepreneuriat. Un projet mené par la star montante de l’architecture, le Danois Bjarke Ingels.

Intitulé «Paris Parc», cet ambitieux projet voulu par la Sorbonne, verra le jour au cœur du campus Pierre et Marie Curie de Sorbonne Université, dans le Quartier latin (5e). Jouxtant l’Institut du monde arabe (IMA), cet incubateur d’idées de 15.000 m² sera situé sur la place Mohamed V avec vue sur la Seine. Dessiné par la star montante de l’architecture, le Danois Bjarke Ingels, le bâtiment sera un immense cube, tout de verre vêtu, asymétrique et lumineux. Un projet financé par la Ville de Paris, la Région et l’État, dont le coût prévisionnel s’élève déjà à 17 millions d’euros.

Ce bâtiment à l’usage hybride accueillera des étudiants, des universitaires des geeks mais sera également une pépinière de jeunes entreprises. Un équilibre affirmé entre l’enseignement supérieur, la «FrenchTech» et la fameuse «start-up nation» d’Emmanuel Macron, attestant de la fibre technologique et entrepreneuriale de la France de demain. «Paris Parc» sera ainsi «un carrefour entre innovation, recherche et entrepreneuriat» selon les mots de Jean Chambaz, le président de Sorbonne Université.

A9R1xc7cga_khez3u_3y0.tmp

Rentrée des classes prévue en 2022

À l’origine du nouveau World Trade Center à New York et des Galeries Lafayette des Champs-Élysées, l’architecte danois Bjarke Ingels affectionne la transparence et les jeux de lumière. Les façades en verre du futur campus de La Sorbonne sont pensées pour refléter les moucharabiehs (grillage fait de petits bois tournés et assemblées permettant d’observer sans être vu et d’apporter de l’ombre) de son voisin, l’Institut du monde arabe, imaginé par Jean Nouvel. Une rue intérieure connectera les différentes composantes du bâtiment et un toit végétalisé offrira à ses occupants une vue imprenable sur la cathédrale Notre-Dame. La première pierre de Paris Parc a été posée en réalité virtuelle, ce mardi 27 août. La construction de ce futur fleuron du high-tech tricolore débutera quant à elle en 2020, pour une rentrée des classes prévue en 2022.

A9R1xc7cga_khez3u_3y0.tmp

 

Cependant, ce nouvel arrivant n’est pas le bienvenu dans ce quartier chargé d’histoire et de culture. «L’IMA représenté par son président Jack Lang a déposé un recours administratif le 5 avril 2019 contre le permis de construire [de Paris Parc] obtenu en octobre 2018» précise un porte-parole de Sorbonne Université. Affaire à suivre…

Source : https://immobilier.lefigaro.fr/