Des députés lorgnent les appartements gratuits des hauts fonctionnaires

14385547lpw-14390173-article-rea151533012-jpg_5163654_660x281

Après le scandale qui a fait trembler les murs de l’Assemblée Nationale, à savoir la rénovation du logement de fonction de François de Rugy, l’assemblé générale vient d’avoir une nouvelle idée pour loger ses députés : mettre à leur disposition gratuitement les grands appartements de l’hôtel de Broglie.

Afin de loger les députés de passage dans la capitale, il était prévu de mettre à leur disposition l’hôtel de Broglie, un bel hôtel particulier du 7e arrondissement, acheté à l’État en 2016 pour 63 millions d’euros.

Seule ombre au tableau :  : la remise en état de l’hôtel de Broglie coûterait une bonne vingtaine de millions d’euros supplémentaires. Alors que François de Rugy était plutôt favorable à cette pratique en insistant sur son aspect stratégique immobilier, puisque cela permettrait de mettre fin à la pratique coûteuse de toute location immobilière, les députés quant à eux trouvent l’opération bien trop onéreuse.

Les logements des hauts-fonctionnaires convoités par les députés

1700 m² de logements gratuits sont mis à disposition pour les fonctionnaires, un traitement de faveur très avantageux, puisqu’il est souvent accompagné d’un salaire très élevé.

Ces privilèges, héritage des précédant mandats, pourraient évoluer prochainement, et les logements pourraient donc servir à héberger un certain nombre de députés de passage.