Tour Triangle

La Tour Triangle : une sortie de terre imminente

 

Tour Triangle

Grâce au groupe Unibail, le quinzième arrondissement pourra ajouter à son paysage un gratte-ciel de 42 étages, : la Tour Triangle , conçue tout en verre par deux architectes suisses Jacques Herzog et Thierry de Meuron. Celle-ci, surplombera Paris et qui aura une vue plongeante sur les Invalides.  Une sortie de terre qui présentait toutefois un démarrage plutôt compliqué.. En effet, les écologistes ne voyaient pas cette nouvelle construction de 180 mètres de haut d’un très bon œil et ils n’étaient pas les seuls..

Une Tour vertigineuse : un objet de controverses

500 millions d’euros, c’est la somme estimée pour le coût du projet immobilier concernant la Tour Triangle. Un projet qui pèse lourd économiquement mais aussi écologiquement.  A l’avenir présenté comme le troisième plus haut gratte-ciel de France, cet investissement des plus conséquents soutenu par Anne Hidalgo, par l’adjoint au patrimoine Jean-Louis Missika et également par Bertrand Delanoé en 2008 est à contrario considéré comme « énergivore » par les écologistes d’EELV.

Par ailleurs, il est également critiqué par l’UMP à sa tête Nathalie Kosciusco-Morizet qui juge le geste architectural comme un mouvement isolé, loin du quartier d’affaires de la Défense.

Une Tour de verre remise en cause mais cependant maintenue

Présentant un réel atout culturel, touristique et économique non négligeable, avec des hôtels de luxe, un sky bar, des restaurants, des bureaux, 1600m de commerces, la Tour resterait maintenue et devrait voir le jour pour les Jeux Olympiques de 2024. Elle serait idéalement envisagée plutôt pour 2021 en se référant à la « loi olympique »de mars 2018 qui ferait accélérer la procédure . En somme, la Tour serait plus qu’attractive pour la ville de Paris, un bon point donc.

Par ailleurs, cette construction serait bénéfique pour le marché du travail et permettrait 5000 emplois. Un projet titanesque qui, le 17 Novembre 2014, a été rejeté puis approuvé par le Conseil de Paris puis repris et validé par la justice le lundi 6 mai 2019.