Paris : une montée de la délinquance et des habitants exaspérés

police

Une montée de la délinquance fulgurante à Paris

Que ce soit à Paris ou bien même au niveau national, il y a une forte hausse de la délinquance notamment depuis la naissance du mouvement des Gilets Jaunes.

Des habitants d’immeuble exaspérés par la montée de la délinquance

Des dealers ont investi un immeuble du 18ème arrondissement qu’ils utilisent comme repaire pour effectuer leurs transactions. Cet acte a provoqué la colère des habitants de cette copropriété puisqu’ils ne se sentent plus en sécurité voire même totalement laissés à l’abandon. Le 112 boulevard de La Chapelle rime désormais avec trafic de drogue, de cigarettes mais également vendeurs à la sauvette.

Il n’est pas rare pour ces habitants du 18ème arrondissement, de découvrir sous leurs paillassons, sachets de poudre et autres plaquettes de médicaments. Malgré de nombreux signalements à la police, la situation perdure, laissant ces riverains dans une situation de profonde détresse.

Des politiciens qui tirent la sonnette d’alarme vis-à-vis de la délinquance

Le mouvement des gilets jaunes aurait considérablement fait augmenter la délinquance dans les rues parisiennes.

A l’hôtel de ville, Anne Hidalgo a exprimé son mécontentement face à la montée de la délinquance et désire mettre en place un effectif de policiers plus conséquent afin de maintenir l’ordre ou plutôt, de le rétablir, notamment dans le quartier de La Chapelle.

Christophe Castaner, ministre de l’intérieur a réagi quant à lui en s’adressant à la maire de Paris évoquant une vaine polémique, il ironise ses dires en minimisant l’aspect politique et en insistant sur la sécurité des Français qui est à privilégier avant toute chose.