Sans titre (3)

Comment diminuer ses charges de copropriété ?

Le chauffage, les primes d’assurance, les contrats d’entretien, les honoraires de syndic sont quelques-uns des éléments faisant gonfler les charges de copropriété d’un immeuble. Cependant, il est aujourd’hui possible pour les copropriétaires d’alléger les coûts de leurs charges en faisant par exemple appel à un syndic bénévole ou en travaillant sur l’isolation de l’immeuble afin de baisser les coûts liés à l’énergie. Ce guide donne quelques astuces aux copropriétaires afin de diminuer considérablement leurs charges de copropriété.

 

  1. Les différentes charges de copropriété
  2. Comment diminuer ses charges de copropriété ?

 

Les différentes charges de copropriété

Le bon fonctionnement d’une copropriété dépend principalement du paiement par tous les copropriétaires des charges y afférentes. Fixées par le règlement de copropriété, ces charges sont de deux ordres : les charges générales et les charges spéciales.

 

  • Les charges générales : elles comprennent les honoraires du syndic, les frais de tenue des assemblées générales, le nettoyage des parties communes, les frais d’enlèvement des ordures ménagères, l’éclairage des parties communes, le ravalement des façades, le nettoyage de l’immeuble, etc. Ces charges sont dispatchées entre les copropriétaires en fonction de la valeur du lot détenu par chacun.
  • Les charges particulières : elles concernent l’entretien et le fonctionnement des ascenseurs, le chauffage central, le vide-ordures, le gardiennage, le système de sécurité, etc. Les copropriétaires payent ces charges en fonction de l’utilité et de la possibilité qu’ils ont d’utiliser ces services ou équipements. Pour exemple, les copropriétaires détenant des lots au rez-de-chaussée ne supportent pas les frais liés à l’entretien de l’ascenseur, sauf si ce dernier dessert la cave ou le parking.

 

Comment diminuer ses charges de copropriété ?

 

Il arrive très souvent que les copropriétaires assistent à une augmentation injustifiée de leurs charges de copropriété sans qu’ils n’en maîtrisent la raison. Cependant, en étudiant très attentivement leurs frais de gestion, il leur est possible de diminuer leurs charges de copropriété sans que cela n’affecte la qualité de vie dans l’immeuble. Ainsi, réaliser des économies est possible à différents niveaux. Il suffit pour cela de respecter quelques pratiques :

 

  • Mettre en concurrence des prestataires de services autres que ceux proposés par le syndic : certains syndics font très régulièrement des abus sur les charges de copropriété en alourdissant les notes ou en faisant appel à des prestataires sur lesquels ils tirent des avantages, au détriment des copropriétaires. Ainsi, les copropriétaires qui démarchent eux-mêmes les entreprises pour avoir des devis peuvent facilement les comparer et choisir le meilleur prestataire ;
  • Contrôler la consommation d’énergie en entretenant régulièrement le système de chauffage, en examinant les contrats de fourniture et d’entretien et en envisageant des travaux de rénovation énergétique ;
  • Renégocier les contrats d’entretien de l’immeuble : les contrats renouvelés par tacite reconduction peuvent également être source de dérives financières. Il est préférable de faire le point sur les prestations et réévaluer les prix lors de chaque renouvellement ;
  • Contrôler ce que contiennent les frais de gestion courante en veillant à ce que les 44 tâches devant obligatoirement faire partie des prestations de gestion courante ne soient pas facturées en plus ;
  • Négocier les honoraires du syndic ou changer tout simplement de syndic si celui en place ne fournit pas beaucoup d’efforts ;
  • Éviter les assemblées générales tenues après 18 heures, car ces dernières sont surfacturées et éviter également de faire appel aux sociétés spécialisées pour le gardiennage de l’immeuble.

 

En somme, il est possible de réaliser des économies en faisant attention aux frais liés à l’énergie, au personnel ou au syndic de l’immeuble. Une plus grande implication des copropriétaires dans l’étude des frais de gestion de leur copropriété peut aider à économiser une centaine d’euros par an et ce, pour chaque appartement.