Quelles aides pour l’achat de mon premier appartement ?

Homme heureux portant sa femme dans leur nouvelle maisonL’achat d’un premier logement est une étape importante, qui permet à certains de bénéficier d’aides. Qu’il s’agisse de l’Etat, des collectivités ou même de l’employeur, de nombreuses aides à l’acquisition permettent de financer tout ou partie d’un logement, sous certaines conditions.

Le PTZ permet de financer jusqu’à 40% du logement

Le PTZ (prêt à taux zéro) est une aide de l’Etat mise en place pour les personnes aux revenus modestes et intermédiaires, mais qui s’adresse uniquement à ceux qui acquièrent leur premier logement. Il est accordé si les revenus de l’acheteur ne dépassent pas certains seuils, et si le logement constitue sa résidence principale. Le demandeur doit s’adresser à une banque subventionnée par l’Etat, et c’est cette banque qui va délivrer le PTZ au demandeur s’il remplit tous les critères. Ce PTZ est accordé sans aucun taux d’intérêt, et peut courir sur 20, 22 ou 25 ans. En revanche, il ne peut pas financer le logement intégralement, il ne peut représenter que 40 % maximum du prix d’achat, et ce montant est plafonné à 130 000 €. Le PTZ est donc une bonne façon de constituer un apport lors de l’achat d’un logement, et il peut être cumulé avec d’autres aides ainsi qu’un crédit immobilier classique.

Le prêt action logement : un prêt avec un taux entre 0 et 1 %

Les salariés des entreprises privées non agricoles et employant au moins 10 salariés peuvent prétendre au prêt action logement, qui est accordé par un organisme collecteur 1 % logement. Cette aide peut permettre d’obtenir un emprunt de 7 000 à 25 000 €, à un taux d’intérêt compris entre 0 et 1 %. Il peut permettre de financer jusqu’à 30 % du prix du logement, et la durée de remboursement est fixée librement, dans la limite de 20 ans.

Le prêt d’accession sociale peut financer entièrement le logement

Le prêt d’accession sociale, (PAS), est un prêt destiné aux acheteurs dont les revenus ne dépassent pas certains plafonds de ressources fixés. Le logement acheté peut aussi bien être un logement neuf, un logement ancien nécessitant ou non des travaux, mais il peut également s’agir d’un projet de construction. Le prêt d’accession sociale est également accordé à un taux préférentiel, et il peut financer 100 % du prix du logement. Il peut également être complété avec un apport personnel, un PTZ, un prêt épargne logement, un prêt action logement, etc. Le PAS doit être remboursé sur une durée allant de 5 à 30 ans, et le taux d’intérêt peut être fixe ou révisable.

Les aides des villes, départements et régions

Les villes, les départements et les régions sont nombreuses à proposer des aides aux personnes qui acquièrent leur premier logement, sous forme de prêts subventionnés ou d’aides destinées à favoriser l’accession à la propriété : il s’agit souvent de prêts à taux zéro ou d’exonération de taxe foncière durant un certain temps. Il est donc toujours utile de se rendre à la mairie et de contacter le conseil général et le conseil régional, afin de connaître les aides accordées. De plus, l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) recense également les collectivités qui proposent des aides à l’accession.

L’employeur et la mutuelle peuvent accorder des aides

Les salariés et fonctionnaires peuvent obtenir des aides ou garanties lors de l’achat d’un logement. Certaines entreprises et mutuelles proposent des aides qui peuvent se présenter sous différentes formes. Il peut notamment s’agir de la participation aux résultats de l’entreprise qui est mise en place dans les entreprises de plus de 50 salariés. Avec les années, cette participation permet de cumuler une somme permettant de constituer un apport lors de l’achat d’un logement.