Comment les franciliens perçoivent-ils le marché immobilier ?

Couple avec agent immobilierAu travers son étude sur le moral immobilier, le portail d’annonces Logic-Immo décryptage la psychologie des porteurs de projet franciliens et révèle ainsi des disparités marquées avec d’autres futurs acquéreurs en France.

#1 : L’enthousiasme est de mise : 72% des franciliens pensent que c’est le moment d’acheter

Plus de 7 porteurs d’un projet immobilier en Ile-de-France sur 10 partagent le sentiment que c’est le bon moment pour se lancer dans un projet immobilier. Les futurs acquéreurs en Ile-de-France sont donc aussi enthousiastes que la moyenne nationale établie à 68% d’après l’étude de l’Observatoire du Moral Immobilier Logic-Immo.

Sur l’aspect financement, 83% des futurs acquéreurs franciliens considèrent que les taux d’intérêts sont attractifs. Ce taux est similaire à celui constaté auprès de l’ensemble des futurs acquéreurs France entière (80%).

#2 : Les franciliens perçoivent davantage les tensions du marché

Les acquéreurs franciliens ressentent davantage la tension du marché. Ils s’identifient, plus que la moyenne dans une zone de recherche « tendue ».

Aussi, 53% se considèrent dans une zone de recherche où il y a plus d’acheteurs que de biens en vente . Alors qu’ils sont seulement 47% pour l’ensemble des futurs acquéreurs France entière.

#3 : Les acheteurs franciliens parient sur la hausse de prix immobiliers dans les mois à venir

L’étude Logic-Immo révèle que les futurs acquéreurs de la région parisienne sont significativement plus nombreux que la moyenne en France à anticiper une augmentation des prix à 6 mois. Ils sont 43% contre 36% pour l’ensemble des futurs acquéreurs au niveau national.

A l’inverse, ils sont donc moins nombreux que la moyenne à anticiper une stabilisation des prix à 6 mois (44% pour les franciliens contre 55% pour l’ensemble des futurs acquéreurs).

« L’enthousiasme pour le marché immobilier en Ile-de-France est très marqué. 72% des franciliens veulent acheter car ils sont persuadés que c’est le bon moment. Ils partagent un sentiment d’urgence car ils anticipent davantage une hausse des prix à venir dans les 6 mois » résume Séverine Amate, Directrice Communication et Porte-Parole Logic-Immo.

Source : blog.logic-immo.com