Comment réussir ses vacances entre amis ?

Groupe d'amis en train de préparer un dinerVos amis, vous les adorez, mais parviendrez-vous à gérer les tâches quotidiennes et autres petites habitudes de chacun sans que l’expérience ne vire au fiasco ? tous nos conseils pour associer amitié et congés pays sans revenir fâché.

De l’art de bien bien choisir ses amis quand on part en vacances

Tout d’abord, mettez-vous d’accord sur un nombre de participants. L’adage « plus on est de fous plus on rit » se révèle souvent faux, et permet au contraire de multiplier les risques de clans, sans compter que cela vous mettra des bâtons dans les roues pour la recherche du logement adéquat. Nous conseillons de limiter le nombre de vacanciers à 7, un chiffre d’or.

La seconde règle pour des vacances entre amis réussies est bien entendu de partir avec des personnes qui vous ressemblent, même si cela est évident il est bon de le rappeler.

Certains profils se révèlent souvent capables de perturber une bande pourtant soudée, on évite donc d’emmener avec nous le maniaque de service ou le bavard chronique.

De la même façon, vous n’avez pas envie d’entendre le ou la flippée du groupe hurler en permanence sur les enfants en vous faisant sursauter de votre chaise longue.

Autre question de bon sens, on évite de s’embarquer pour une semaine dans un groupe de célibataire si on a trois enfants dans les pattes, ou encore de s’embarquer avec des casaniers si l’on est fêtard.

En bref on choisit donc les amis qui nous ressemble le plus.

Le petit conseil ? Partir un week-end ensemble dans l’année afin de tester votre compatibilité.

 

Quel logement pour des vacances entre amis ?

Pour le l’ambiance soit plus conviviale, le choix du logement se portera plutôt sur une maison. D’un point de vue économique, vous serez également nettement plus gagnant qu’en séjournant à l’hôtel, ou encore au camping.

Même si on cherche à faire des économies, ne lésiner pas sur le nombre de chambres présentes dans le logement. Chaque couple doit avoir son propre espace, et les enfants peuvent partager une chambre. On compte également au moins une salle de bain et un Wc pour 4 personnes. Le séjour, lui, doit rester réservé à la vie en communauté (exit donc le canapé lit du salon pour votre ami célibataire), afin que chacun puisse disposer de la pièce quand il le souhaite risque les foudres de celui qui dormirait ici.

Les bons comptes font les bons amis

Côté porte-monnaie, mieux vaut également fixer des règles dès le départ. Pour simplifier les dépenses, le must est de créer une cagnotte commune dont vous vous servirez pour les dépenses collectives (courses, activités…), en définissant en amont ce qui sera compris dans cette cagnotte (peuvent par exemple être exclus : l’alcool, les cigarettes, les journaux…).

Pour éviter un éventuel conflit entre radins et paniers percés, on peut envisager de désigner une ou deux personnes qui seront chargés de gérer la cagnotte, et de s’y tenir.

Vous n’avez pas pensé à créer de cagnotte avant de partir en vacances ? Pas d’inquiétude. Gardez bien le reçu de toutes les dépenses effectuées pour la collectivité, et en fin de séjour, entrez les dépenses sur l’application Tricount qui calculera pour vous les remboursements à effectuer de la part des vacanciers.