Dans quelles petites surfaces investir à Paris ?

Studio, chambre de bonne ou encore place de parking, ces petites surfaces parisiennes ont le vent en poupe. En 2018, sur quoi on mise ?

toit de paris

Chambre de bonne, un bien immobilier qui coûte cher à Paris

Ville la plus chère de France, Paris comptabilise une hausse de 86 % des prix des chambres de bonne depuis 1990. Fin décembre 2016, le baromètre LPI SeLoger dresse l’état des prix du m² à l’achat. Pour une chambre de bonne de 10m² à Paris, un investisseur devra débourser au minimum 66 130 €, dans le 20e arrondissement, et au maximum 117 270 €, dans le 7e arrondissement. Des prix largement supérieurs aux autres grandes villes de France. Sans compter que les chambres de bonne, souvent très anciennes et situées sous les combles, ont la plupart du temps besoin de travaux de rénovation qui ne feront qu’alourdir les frais.

Opter pour un studio

A Paris, un studio est un bon placement mais compte tenu de l’augmentation du prix au mètre carré dans la capitale, cette opération nécessite une enveloppe budgétaire conséquente. Un studio de 20m2 coûte minimum 160 000 € dans les arrondissements de l’est, 180 000 € dans le 14e, le 15e ou le 16e et peut facilement dépasser les 300 000 € dans certains quartiers très recherchés comme Le Marais ou dans le 7e arrondissement. Une fois acquis, deux choix s’offrent à vous : la location meublée ou vide. Louer meublée vous permet de louer plus cher, mais vous oblige à équiper le studio. Pour connaître les meubles et équipements nécessaires, consultez le site du service public. En contrepartie, vous bénéficiez d’un abattement de 50% sur vos recettes. Si vous louez vide, vous ne profitez d’aucun abattement, mais vous limitez la vacance locative : le bail dure trois ans, ce qui vous permet de toucher les loyers avec davantage de régularité sur le long terme.

Investir dans une place de parking à Paris

Réserver une partie de son argent pour l’achat d’un parking parisien peut s’avérer très rentable. Dans la capitale, les parkings sont particulièrement convoités par les habitants et se louent très facilement. Le marché reste très hétérogène. Il faut compter entre 10 000 et plus de 60 000 euros pour l’achat d’une place de parking couverte ou non. Les prix et la demande varient de manière significative suivant les rues, les emplacements et les arrondissements.
L’achat d’une place de parking permet de tirer tous les avantages de l’immobilier, sans en supporter les contraintes. En effet, l’acheteur profite de la rentabilité de son investissement sans avoir à se soucier d’un quelconque entretien. Les risques de dégradation sont minimes. En cas de mécontentement, il est possible de changer très rapidement de locataire. Le détenteur de la place est seulement soumis à un préavis d’un mois et le locataire ne peut s’engager que sur un mois renouvelable. Le propriétaire détient ainsi beaucoup de liberté pour la location de son bien.