Actu9

Fin de l’auto-remplacement de gardien : Quelles pistes pour le remplacement temporaire ?

A compter du 1er juillet 2015, en raison de l’entrée en vigueur de l’avenant n° 82 du 17 juin 2013 à la convention collective des gardiens d’immeuble, la possibilité « d’auto-remplacement » des gardiens sera supprimée. Ce qui va obliger les copropriétés disposant d’un gardien à prendre certaines mesures.

Actu9

Rappelons que dans le cadre de la modernisation du métier de gardien d’immeuble d’habitation, les partenaires sociaux ont décidé de ne plus autoriser conventionnellement l’auto-remplacement par l’interdiction faite aux employeurs de demander à leur salarié la mise à disposition du logement de fonction durant les périodes de congés. Une période transitoire a été prévue pour permettre l’adaptation des logements de fonction des gardiens logés. Cette période transitoire prendra fin le 30 juin 2015.

Pendant ses congés annuels, le gardien d’immeuble peut être remplacé par une entreprise prestataire de services ou par un employé d’immeuble en contrat de travail à durée déterminée, à temps plein ou à temps partiel (à condition de respecter la nouvelle durée minimale du travail fixée à 24 heures hebdomadaires).

Si le remplacement est effectué par un autre gardien logé, le gardien en congé devait jusqu’à présent libérer son logement de fonction mais, dans la pratique, il pouvait éviter cette obligation en assurant lui-même son propre remplacement. L’avenant du 17 juin 2013 à la Convention collective des gardiens concierges et employés d’immeubles modifie les règles de remplacement du gardien d’immeuble. Désormais, la mise à disposition du logement de fonction ne peut plus être imposée au salarié et le gardien ne peut plus s’auto-remplacer. Si la copropriété tient à conserver un gardien logé, le choix du remplaçant sera laissé au gardien titulaire et validé par le syndic.

La rémunération du remplaçant est calculée en fonction de la qualification exigée et du taux d’emploi. Elle est majorée de 10% à titre d’indemnité compensatrice de congés payés, de la gratification du 13ème mois au prorata du temps de présence et de l’indemnité légale de fin de contrat à durée déterminée à raison de 10% de la totalité de la rémunération.

Comme il n’est plus possible de réclamer les clés du logement pour y accéder en l’absence du gardien, il sera parfois nécessaire d’adapter le logement de fonction pour que les minuteries et alarmes soient accessibles à tout moment. La période transitoire devant permettre de réaliser les travaux éventuellement nécessaires s’achève le 30 juin 2015.

L’alternative proposée par une société de nettoyage est intéressante en termes de coûts et d’opérabilité. Les contraintes administratives et de recrutement de  personnel sont inexistantes. L’entreprise propose un agent formé et qualifié. Aucune surprise non plus au niveau de la facturation puisque le Syndic validera automatiquement le devis avant le début de la mission de remplacement. Si l’agent dépêché est absent ou souffrant, ou encore ne convenait pas aux copropriétaires pour diverses raisons, la société de nettoyage est tenue de le remplacer au pied levé. Tout est facilité, la fluidité de la prestation est assurée.

Mais le choix de la société de nettoyage n’est pas simple sur un marché dense et très concurrentiel. Il vous faudra vérifier certains points de fiabilité : nombre d’années d’existence, capital, statut, nombre de salariés, nom du gérant, références clients /syndics, gamme de  services connexes etc. Les plus sérieuses et réactives proposent de vous établir un devis en 48h, et vous garantissent le démarrage du remplacement temporaire en 48h / 72h après acceptation du devis et remise des accès. Les plus professionnelles mettent à votre disposition des agents pouvant éventuellement gérer le tri et le portage du courrier.

« Choisir une entreprise expérimentée, reconnue dans notre secteur extrêmement concurrentiel, rompue aux spécificités de la fonction de gardiennage d’immeuble est un gage de réussite du remplacement »,explique Serge Roméra, Dirigeant de NET IMMEUBLE, société spécialisée dans l’entretien des parties communes sur le grand Paris, depuis 20 ans.

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à solliciter 2 à 3 entreprises.Assurez-vous au préalable que les devis sont gratuits et sans engagements. Mais ne cédez pas à la facilité  des devis en ligne ! Car la prestation facturée est parfois bien loin de celle annoncée sur le Web.

« Chaque copropriété est spécifique et mieux vaut un devis bien calibré grâce à la visite d’un responsable ou d’un commercial avec qui le cahier des charges sera scrupuleusement passé en revue pour la satisfaction des résidents et la qualité du service. Ainsi, dans le devis que vous aurez demandé, toutes les prestations seront considérées en fonction de la taille de la copropriété, des spécificités des parties communes, du nombre de résidents, de l’existence (ou non) d’espaces verts, des facilités d’accès au local poubelles, et de façon plus générale, de toutes les contraintes intrinsèques etc. », indique Serge Roméra.

La finalité n’est pas une prestation « Low Cost » mais une prestation de remplacement de gardien qui satisfasse tous les résidents, dans les meilleures conditions de sécurité et  …de propreté  de la copropriété.

« Les agents que nous mettons en place sont qualifiés et formés, gèrent le tri et le portage du courrier, peuvent assurer une permanence à la loge et se charger de recevoir les différents prestataires qui sont susceptibles d’intervenir sur la copropriété. Chez Net Immeuble, pour le bon déroulement des remplacements temporaires (tout comme pour les contrats dits permanents) nous avons un service exploitation réactif et présent sur le terrain, grâce à notre quinzaine de « Superviseurs Qualité ». Par leur passage régulier sur la copropriété, ils contrôlent la qualité des prestations, et sur demande apportent toutes les corrections nécessaires », conclut Serge Roméra.

Source : www.net-immeuble.fr