Immobilier de luxe : Monaco parmi les villes les plus chères du monde

Monaco

Devant Tokyo, Hong-Kong ou bien New-York , Monaco apparaît comme la ville où le marché immobilier de luxe est le plus cher au monde.

Monaco en pôle position sur le marché de l’immobilier de luxe

Le marché de l’immobilier de luxe se porte très bien à Monaco, une ville de la côte d’Azur qui accueille 38.000 habitants originaires de 139 nationalités différentes.

Une offre nettement inférieure à la demande a causé une envolée des prix ces dernières années et il est devenu très difficile de se loger sur le rocher, pourtant très prisé par la clientèle internationale.

Britanniques, Italiens, français, suisses sont en effet très actifs sur ce marché qui leur assure à la fois un environnement fiscal avantageux mais aussi un cadre de vie privilégiée.

C’est ainsi qu’en 2018, l’expert du marché immobilier local Savills  (voir article) a recensé pas moins de 142 transactions immobilières dépassant 5 millions d’euros.

Un marché immobilier monégasque restreint

Si le prix du mètre carré dans la principauté reste stable depuis 6 ans et avoisine les 53 000 euros, ce tarif est tout de même 6 fois plus élevé que dans la Capitale française. On peut également évoquer sur ce micro-marché, celui de la location d’immeubles résidentiels de luxe, qui lui aussi bat des records avec une valeur locative moyenne de 1200 € par m².

Et malgré ces prix pharaoniques, la ville de Monaco continue d’attirer les acheteurs. Depuis 2015, trois programmes neufs sont sortis de terre : La tour Odéon à l’Annonciade, la Petite Afrique dans le quartier de Monte-Carlo, et le Méridien, à Fontvieille. Soit au total, 195 appartements neufs livrés. «Un record depuis plus de 10 ans», commentait alors l’Imsee.

Le prestige international de la Principauté et la taille de son territoire (moins de 2 km2) font de l’immobilier monégasque un marché spécifique offrant aux investisseurs de nombreux avantages.

La fiscalité monégasque dédouane les résidents de tout impôt sur le revenu, un avantage non négligeable dans la ville qui attire les plus grosses fortunes du monde.

Du fait des facilités d’investissement, de la stabilité économique et politique, de la sécurité du placement immobilier et de la possibilité de personnaliser son investissement, la Principauté de Monaco une destination idéale pour un investissement dans la pierre.

Par ailleurs, les valeurs moyennes de l’immobilier résidentiel de luxe pour Monaco sont maintenant 237% plus élevées qu’à Paris, 176% plus élevées qu’à Londres et 10% plus élevées qu’à Hong Kong d’après Savills, des taux qui ne vont pas faire fuir les futurs résidents.

Pour en savoir plus : Le prix du mètre carré à Monaco

Monaco , une principauté qui ne cesse de grandir

Une ville qui s’inscrit dans une perspective durable

La ville va devoir construire toujours plus haut pour satisfaire les souhaits des potentiels acheteurs et pourrait dans les années qui arrivent émerger comme un leader mondial des technologies vertes et du développement durable. Un projet ambitieux va en effet bientôt voir le jour : la création, sur la mer, d’un espace de 6 hectares compris entre deux réserves inscrites au titre des aires marines protégées.

Ce projet sera caractérise par l’attention particulière portée au respect de la biodiversité du site, et aux impacts générés par le chantier. Concernant l’architecture même du quartier, elle respectera une logique environnementale et le site a également été pensé pour la mer. Le projet a été étudié en amont afin d’identifier les principaux enjeux environnementaux. La priorité était de préserver la faune et la flore.

Pour mieux comprendre : Chantier titanesque sur la mer

Monaco et la création d’un site balnéaire tourisme haut de gamme

Par ailleurs, un autre projet d’aménagement verra prochainement le jour et il sera en liaison avec le chantier en cours de l’extension en mer qui va faire gagner 6 hectares au territoire de la Principauté pour édifier un nouveau quartier. La Principauté va engager en octobre prochain un vaste chantier de rénovation de son quartier du Larvotto, son front de mer touristique et balnéaire au pied de Monte Carlo bordé d’un côté par Sporting d’Eté et de l’autre par le Forum Grimaldi.

L’investissement s’élèverait à près de 80 millions d’euros avec la participation de Renzo Piano l’un des plus grands architectes italiens, connu notamment pour avoir inauguré le nouveau palais de justice de Paris et de l’architecte paysagiste Michel Desvigne. Les travaux débuteront début octobre 2019 et s’achèveront en 2021 pour la partie plage et 2022 pour la Promenade. L’objectif est que ce quartier soit attractif pour les monégasques et le tourisme et ouvert toute l’année.

Pour en savoir plus : Projet balénaire monégasque