Saison des barbecues : quels sont mes droits en copro ?

Résultat de recherche d'images pour "saison des barbecues copro"

Le barbecue fait partie des grands plaisirs de l’été mais pour en profiter pleinement quelques règles sont à respecter. Quels sont mes droits en tant que copropriétaire ?

Droits fixés par le règlement de copropriété

Consultez le règlement de copropriété ou les arrêtés de votre municipalité

C’est bien la piste du barbecue improvisé qui a été retenue pour expliquer le grave incendie qui s’est produit en avril dernier, sur un balcon parisien.

Si l’usage du barbecue n’est pas expressément interdit, il reste réglementé.

Pour les parisiens résidants en appartement, référez-vous à votre règlement de copropriété. Ce dernier autorise généralement l’usage des barbecues électriques sur les balcons ou terrasses.

Si vous êtes copropriétaire en maison, là aussi il vous faudra consulter le-dit règlement. Si les barbecues sont autorisés, ils seront en revanche souvent limités à certaines heures de la journée.

Encore une fois, tout est question de mesure. Si vous utilisez votre barbecue tous les jours de la semaine, vous risquez de vous attirer rapidement les foudres de vos voisins.

Quel type de barbecue utiliser en copropriété ?

Optez pour un barbecue à gaz ou électrique pour lutter contre les incendies

En copropriété, les barbecues électriques sont plus largement autorisés que les barbecues classiques puisqu’ils  n’émettent pas de fumée incommodante pour vos voisins, et ne risquent pas de noircir la façade de l’immeuble.  Les barbecues électriques avec capot peuvent être une bonne option afin d’éviter au maximum les émanations de fumée.

Vous disposez uniquement d’un tout petit balcon mais souhaitez quand même vous adonner aux plaisirs de la grillades ? Pourquoi ne pas investir dans un barbecue portable ou encore un barbecue de table, adaptés aux petits espaces et facile à ranger une fois l’été terminé ?

Eloignez l’appareil des fenêtres des autres copropriétaires

La vigilance est de mise lorsque vous lancez votre barbecue.

Veillez à respecter une distance raisonnable entre votre barbecue et les fenêtres de vos voisins afin de ne pas les incommoder.

De la même façon, si vous constater que la fumée de votre appareil commence à noircir la façade de votre immeuble, stoppez l’utilisation de votre barbecue.

Des sanctions pour le non-respect de la réglementation

Depuis l’arrivée des beaux jours, votre voisin s’adonne midi et soir aux joies du barbecue et vous n’en pouvez plus des odeurs de merguez persistantes qui s’infiltrent chez vous ?

Commencez par lui en faire part verbalement afin de trouver un arrangement qui conviendra aux deux parties.

Si malgré vos tentatives de conciliation, vous ne trouvez pas de terrain de d’entente, vous pouvez alors contacter votre syndic de copro, qui devra faire respecter le règlement de copropriété.

Si cela ne suffit toujours pas à régler le litige, vous pouvez engager une action en justice en invoquant le fait que vous ne pouvez pas profiter paisiblement de votre logement. Votre voisin risquerait alors une amende pouvant aller jusqu’à 125 euros.