yveline

Yvelines : ces villes qui n’ont pas assez construit de logements

Les communes du département qui ont bénéficié de la prime à la construction mais restent en-deçà de leurs objectifs de logements vont devoir payer. Certaines ont déjà commencé à le faire.

yveline

(LaVieImmo.com) – Selon Le Parisien, «quinze communes des Yvelines sont dans le viseur du conseil départemental », pour ne pas avoir suffisamment construit de logements. Ces villes, bénéficiaires de la « prime du département pour les inciter à construire des logements », vont devoir rembourser tout ou une partie des fonds dans la mesure où elles n’ont pas respecté leurs obligations, précise le quotidien.

Le dispositif appliqué entre 2006 et 2013, prévoyait d’octroyer une prime de 10 000 € par logement construit pour un budget total de 225 millions d’euros. Si au final, 30 800 logements ont été réalisés dans le département, il en manque 7 000 à l’ardoise. « La mairie peut combler son retard dans les deux années à venir, il n’y a pas de problème, précise au quotidien Pierre Bédier, président (LR) du conseil départemental des Yvelines. Mais celles qui ne peuvent pas le faire, comme Le Vésinet où il faudrait dix ans pour atteindre l’objectif, devront rembourser », ajoute l’élu.

Parmi les quinze communes concernées, certaines ont déjà remboursé : Emancé, Evecquemont, Lévis-Saint-Nom, Orgeval, Jouy-en-Josas, Versailles et Chevreuse, rapporte Le Parisien.

Trappes devra de son côté reverser 215 000 euros sur 7 millions d’euros octroyés, Poigny-la-Forêt 30 000 euros et Le Vésinet 2,1 millions d’euros. Enfin, les cas de Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville, Gargenville, Méré et Mareil-Marly sont en cours d’examen, conclut le quotidien.

Source : http://www.lavieimmo.com/
Copyright image : http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/