Nos 5 astuces pour trouver facilement son logement étudiant

Groupe d'amis en train de se prendre en selfie sur un canapéChaque année, c’est un nouveau défi qui attend les bacheliers et diplômés d’université : la recherche de leur futur apparemment étudiant. Souvent source de stress, nous avons sélectionné pour vous plusieurs solutions qui vous aideront à trouver votre futur foyer.

Trouver un logement grâce à son réseau

Faites jouer votre réseau. Si dans votre entourage direct personne ne loue forcément d’appartement, il est néanmoins possible que le cousin, du frère de votre grande tante cherche lui un locataire.
Utilisez tous les moyens mis à disposition : réseaux sociaux, plateforme collaboratives, bouches à oreilles…
Si vous cherchez un bien sur Paris, sachez que le groupe Facebook « wanted community »pourra sans doute vous facilitez la tâche.

Trouver un logement en colocation

La colocation peut-être une bonne option, tant que vous n’avez pas peur de partager un appartement à plusieurs.
Même si cette méthode peut s’avérer compliqué pour certains, elle présente aussi de nombreux avantages. Plus grand appartement, loyer modéré, le fait de ne pas souffrir de la solution… Ce mode de vie en communauté pourrait vous convenir, et surtout facilité les démarches lorsqu’on n’a pas un dossier qui fait rêver.
Plusieurs plateformes dédiées proposent des mises en relation afin de vous aider à trouver des colocataires facilement.

Opter pour le logement intergénérationnel

C’est la formule la plus économique. Vous êtes logé gratuitement (ou presque) et en échange vous devez seulement vous engager à rendre de menus services (baby-sitting, faire les courses, sortir le chien…) à la personne dont vous partagez le logement (souvent une personne âgée). Le principe de ce type de logement est surtout de permettre à un étudiant de se loger à bas prix et de partager le quotidien d’un senior pour lutter contre l’isolement.

Trouver un logement avec le site de votre futur université

Bon, on ne va pas se mentir, à moins que vous n’ayez déposé votre demande de logement universitaire auprès du CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaire et Scolaires) avant le 31 mai dernier, vos chances de vous loger en cité U ou en résidence universitaire sont proches de zéro… Mais rien n’est perdu pour autant. Qui sait, peut-être des étudiants se sont-ils désistés ? Auquel cas quelques logements pourraient être vacants ! D’autre part, vous ne perdez rien à contacter votre école. En effet, il peut arriver que celles-ci disposent de logements vacants réservés à leurs (futurs) élèves. Enfin, de nombreux établissement ayant passé un partenariat avec Studapart, leurs élèves pourront profiter d’offres exclusives.

Trouver son logement via les sites spécialisés

Pour les agences immobilières, les critères sont stricts : vos garants doivent gagner trois fois le montant du loyer, et présenter des revenus réguliers. Mais, en la matière, vous ne pouvez pas faire de miracle. Et pas moyen de négocier. Alors en cas de difficulté, mieux vaut orienter vos recherches vers les particuliers, auprès desquels vous pourrez argumenter et faire jouer le relationnel pour les convaincre.

En ligne, vous pouvez également sur de nombreux sites dédiés spécifiquement à la location étudiante : studyrama, location-etudiant, studapart… pour n’en citer que quelques uns.