Paris et sa région : des inégalités irréfutables

ParisParis est reconnaissable par ses beaux monuments mais également par son lot d’inégalités

Paris, ville historique mais également berceau d’inégalités

Depuis 2001, une quarantaine de communes d’Ile-de-France se sont considérablement appauvries. Par ailleurs, il faut noter un paradoxe : Paris, bien qu’elle apparaisse comme une ville riche, c’est également une des villes les plus inégalitaires de France.

Des changements se sont opérés : la gentrification apparaît, notamment dans les villes limitrophes. C’est le cas par exemple à Clichy, où la ville s’est embourgeoisée. Des logements HLM, destinés à être provisoires deviennent de plus en plus perpétuels.

Paris : des inégalités face à différentes classes sociales

La ville de Paris mêle à la fois la classe modeste, la classe moyenne et la classe aisée mais celles-ci semblent bien distinctes. En effet, elles ne cohabitent pas au même endroit.

A Colombes par exemple, les quartiers les plus pauvres se concentrent à l’ouest près d’Argenteuil alors que les plus aisés sont à l’est près de Bois-Colombes et la Garenne-Colombes. Les classes moyennes ayant des revenus trop insuffisants pour acheter un logement sur Paris et toujours trop élevés pour  bénéficier d’aide au logement migrent du centre et quittent donc la capitale.

Pour en savoir plus : Des inégalités qui se creusent en Ile-de-France